Etes vous plutôt churros ou chichi ?

22 Juil

Symboles du snacking de rue et des fêtes foraines, churros et chichi sont souvent confondus. Néanmoins, ces deux spécialités n’ont pas la même origine. Quoi qu’il en soit, elles seront idéalement réalisées avec une machine a churros professionnelle.

machine a churros professionnelleSe régaler grâce à une machine a churros professionnelle

Les churros sont des pâtisseries d’origine espagnole. Réalisés avec une pâte frite et sucrée, ils se présentent sous la forme de gros spaghettis. Ils sont souvent vendus sur les foires, parfois dans les chocolateries ou dans des boutiques spécialisées, appelées les churrerias. Ils peuvent se déguster de différentes manières : en Espagne, on les déguste au petit déjeuner avec un épais chocolat chaud ; en Argentine ou au Pérou, ils sont remplis de confiture de lait ; au Mexique, ils sont saupoudrés de cannelle et servis en dessert.

Les chichis, une spécialité à part entière

En France, on présente parfois les churros espagnols sous l’appellation de chichis ; mais ces derniers ont leur origine propre. Sur la côte méditerranéenne, on trouve en effet le chichi frégi, un gros beignet sucré qui se consomme dans la rue. Il tient son nom de sa forme qui rappelle celle d’un sexe d’homme, zizi en langage enfantin ou chichi dans le parler local. Il se vend sur les plages et dans les foires et fêtes foraines. Il fut popularisé en 1907 dans les rues de Toulon par Alexis Guglielmi, un immigré italien, qui le vendait sur le cours Lafayette. Il est préparé avec de la farine de blé et de la farine de pois chiche ; il est le plus souvent parfumé à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger. Il se déguste chaud, enrobé de sucre. Doré, il est croustillant en surface et moelleux en son cœur. Certains gourmands les recouvrent aussi de chantilly ou de chocolat.

Ne pas confondre chichi et churros

Le chichi provençal est ainsi une véritable institution et n’aime pas être confondu avec le churros. D’ailleurs, la pâte de churros est travaillée à la machine elle est compacte, plus dense d’ailleurs que celle du beignet. Alors que la fabrication du chichi est tout un art : il faut laisser reposer la pâte pendant une vingtaine de minutes, et sa grande fluidité nécessite l’utilisation d’une seringue pour réaliser une grande spirale. Cette spirale est alors envoyée dans une marmite d’huile bouillante où elle frit pendant quelques minutes avant d’être sortie et découpée à l’aide de ciseaux en morceaux d’une trentaine de centimètres. Il est certes possible de les réaliser chez soi, mais le plaisir est démultiplié lorsqu’on le consomme dans la rue. En effet, la fabrication de churros à l’aide d’une machine professionnelle les rend incomparables. Les différents modèles de machine à churros professionnelle permettent de réaliser plusieurs types de churros ou chichis pour satisfaire tous les goûts.

Commentaires clos.